Sainte Marie et l’île aux Nattes

Non loin du continent se trouve la belle île de Sainte Marie qui vaut quand même le détour. Pour t’y rendre, il te faudra 4h de taxi-brousse depuis Tamatave pour rejoindre le port d’embarquement de Soanierana Ivongo et ensuite environ 2h de speed boat pour rejoindre Ambodifotatra, le port de Sainte Marie. Ce trajet parait long mais quand on sait que Madagascar fait 1600 km du Nord au Sud, au final, il faut avouer que ce n’est pas grand chose ! Bref, j’avais réservé un hôtel avec petit bungalow en bord de mer là-bas, le Mirana Plage, mais il me semble que depuis 2016, l’établissement a fermé ses portes. J’ai pris un tuk tuk pour m’y rendre et quelle ne fût pas ma surprise quand j’ai découvert ce petit havre de paix où j’allais, sans le savoir, être la seule résidente durant mon séjour.

ugiugiugigiu-min

L’hôtel était tenu par un couple de français adorables quand j’y étais, les repas étaient délicieux et le lieu est paradisiaque ! Tu pourras même voir très souvent des troupeaux de zébus passer sur la plage de l’hôtel, magnifiques photos garantie !

Le lendemain j’avais réservé un taxi particulier pour aller voir les principaux lieux d’intérêts de l’île. Direction le nord pour découvrir les piscines naturelles avec quelques petites surprises sur la route notamment une très belle cascade ainsi que la visite d’une belle plage privée.

giiug-min

Je suis restée trois jours à Sainte Marie et ensuite je suis descendue au sud afin de découvrir l’île aux Nattes ! Cette minuscule île se trouve à 5min en pirogue de l’île de Sainte Marie. Je crois que c’est la première fois de ma vie que je voyais une eau aussi turquoise et transparente… Cet endroit est magnifique et, en plus, il n’y a aucune voiture ! Tu peux faire le tour de l’île à pied en 1h30 environ, c’est très agréable mais malheureusement, c’est devenu assez touristique et il y a un nombre ahurissant d’hôtels par rapport à la superficie du territoire … Moi j’y étais en hors saison donc il n’y avait pas grand monde, heureusement. J’avais réservé un bungalow, toujours en bord de mer, à l’hôtel Analatsara. Le propriétaire de l’époque (je ne sais pas si c’est toujours le même) était surnommé Capitaine croché à cause de son bandeau à l’œil.. Il m’avait fait visiter sa maison qui était aussi l’accueil de l’hôtel : on se serait vraiment cru dans un navire de l’époque ! Sans parler des bungalows qui étaient plus ou moins dans le même style. En fait, il y avait toutes sortes d’hébergements avec même des cabanes dans les arbres. Le lieu est vraiment beau.

ugugiug-min

Puis les plages devant l’hôtel et aux alentours ne sont pas dégueu ! Après, mis à part la farniente, quelques sorties bateaux au coucher du soleil et du snorkeling, il n’y a pas grand chose à faire sur l’île aux Nattes mais ce petit paradis vaut largement le coup d’œil !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s